dimanche 29 juillet 2012

La Nuit du Solstice de L.J. Smith

Informations : 
Auteur : L.J. Smith
Titre VO : Night of the Solstice
Saga : (Dyptique en un tome)
Editions : Michel Lafon
489 pages
19,95 €

Quatrième de Couverture : 
La maison sur la colline est un lieu étrange. Irrésistiblement attirée par le mystère qui s'en dégage, Claudia implore sa soeur ainsi que ses amis de l'y accompagner. Là-bas, grâce à une formule obscure qui leur permet de traverser les miroirs, ils sont transportés dans un autre univers, le Féerie, où la magie règne. Un monde où la sorcière Morgana, gardienne des portes, a disparu.

Mon Avis : 
Ce livre m'a intriguée, sachant qu'à la base je ne suis pas une afficionada de l'auteur. C'est sa couverture qui m'a ensorcelée (tout le monde connaît mon amour pour le travail de Natalie Shau). Bien que le contenu avait du potentiel, la seule chose qui m'a ravie c'est cette superbe couverture. Mais je remercie tout de même les Editions Michel Lafon pour la découverte.

Le livre commence sur des chapeaux de roues par une petite fille se laissant entraîner par un renard dans un manoir qui fait peur à tout le monde à la base et qu'il ne faut surtout pas approcher. Mais elle y va tout de même en suivant le renard qui lui a piqué son courrier. Une fois dans ce manoir, le renard parle comme par enchantement et prie la petite fille de ramener ses frères et soeurs parce que la magie pourrait détruire leur monde. Donc la petite Claudia, qui croit dur comme fer à ce que lui raconte le renard, tente de faire parler et faire venir ses frères et soeurs qui ne la croient pas. C'est au moment où elle pleure qu'ils vont la suivre sans grande conviction. Et c'est là que leur petit confort personnel va basculer. 

Je ne sais pas si c'est la plume ou le début de l'histoire qui a freiné sec ma lecture. Dès les premières pages le livre n'a pas su me convaincre. Tout démarre trop vite et l'auteur nous en jette plein la vue avec une multitude de données qu'elle ne maîtrise pas. Ce qui a pour conséquence de "larguer" son lecteur dans son environnement. 
J'ai pas du tout accroché à ce début qui me semblait incongru et un peu naïf. Une petite fille de 5-6 ans suivant un renard au lieu de le fuir et un renard attirant l'attention d'une petite fille en lui volant son courrier pour qu'elle le suive. Si le but était de nous fondre directement dans l'univers de l'auteur, la sauce n'a pas prise de mon côté, je n'ai pas du tout accroché à l'entrée en matière. Dès le début, j'ai eu énormément de mal à entrer dans ma lecture, comme si une vitre me séparait du plongeon de la détente que je ressens normalement en lisant. Une fois qu'un livre me plaît je peux le lire assez rapidement en y consacrant le temps sans le voir passer. Ce livre j'ai mis une semaine pour le lire à coup de 50 pages par temps de lecture. Je ne pouvais rarement faire plus même en me concentrant du mieux que je pouvais. Ce qui pouvait se passer dans le livre m'était, pour le coup, un peu indifférent. Je devais lutter pour arriver au bout de cette lecture dont l'univers est très loin de m'avoir convaincue. L'auteur utilises trop de données, comme si elle voulait en jeter pleine la vue à son lecteur qui se perd et qui se lasse de cette façon d'écrire. Ce qui a pour conséquence de perdre le lecteur et dès les premières pages

Concernant les personnages. Là aussi je ne suis pas du tout convaincue. A six ans, je savais qu'un renard était un animal très joli, mais aussi très sauvage et qui dit sauvage dit méfiance. Pas pour la petite Claudia qui suit l'animal, qui a son courrier en gueule (oui ça m'a complètement perturbée), sur un long trajet. Du haut de son jeune âge, elle se retrouve acculée d'une mission qui a pour but de sauver l'humanité (oui, rien que ça) mais pour y arriver il lui faut convaincre ses frère et soeurs ... Comme elle n'y arrive pas, elle éclate en sanglot. Bien sûr, ça convainc tout le monde.
Les autres ne m'ont pas plus convaincu. On est d'accord, la magie n'existe pas et ils le savent. Mais il leur suffit de voir leur petite soeur pleurer pour envisager une éventuelle possibilité sur la magie.
Entre l'aînée qui ne sais pas prendre de décision et l'autre soeur qui prend tout tellement à coeur et au sérieux. Je n'ai malheureusement, là aussi, pas du tout accroché. 

A ce stade, vous l'aurez compris, c'est une déception
Je savais à quoi m'attendre en lisant du LJ Smith, mais j'avoue que même le troisième tome du Journal d'un Vampire me semble meilleur en comparaison de ce livre. Pourtant j'ai pas du tout aimé ce troisième tome qui partait trop dans tous les sens. 
Ce livre-ci ne déroge pas à la règle de la mauvaise plume, d'autant qu'il fait partie de ses premiers écrit. Mais ça confirme ce que je pensais. A savoir que l'auteur ne sait pas écrire ni tenir son lecteur en haleine. J'ai du lutter pour le terminer et j'ai finalement vaincu. Ma lecture a duré une semaine. 
Une histoire qui avait du potentiel, mais un potentiel mal maîtrisé car il y avait de très bon éléments ! 

Un tout grand merci aux Editions Michel Lafon pour cette lecture ! 


11 commentaires:

  1. Bon ben je passerai vraiment mon tour lol ^^ Je n'accroche pas avec l'auteure moi donc bon je vais éviter. Mais la couverture reste superbe :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est pour la couverture que j'ai craqué é_è

      Supprimer
  2. Tout comme Anne-C je n'aime pas l'auteure et vu ta chronique je vais passer aussi. ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mwai vaut mieux, il n'a rien de transcendant ^^

      Supprimer
  3. Moi qui voulait lelire ce livre....du coup tu m'as un peu refroidie!!!Lol!!!

    RépondreSupprimer
  4. Traverser des miroirs, courir après un animal... ça ne fait pas un peu Alice au pays des Merveilles ?

    RépondreSupprimer
  5. Eh bien, maintenant c'est sur, je ne lirais pas ce livre !^^
    Il n'y a que moi qui trouve que ça ressemble beaucoup au monde de Narnia ? Sauf que là ce sont des miroirs à la place des portes, et c'est une fée qui a disparu au lieu d'un lion. Mais sinon le coup de la fratrie salvatrice, où c'est la plus jeune qui doit convaincre ses ainés etc, ça m'y a tout de suite fait pensé !

    Bravo pour ton site en tout cas, il est vraiment bien !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle fait preuve d'un manque cruel d'imagination en plus de ne pas savoir écrire !!

      Merciiii <3

      Supprimer
  6. Hum pardon, je voulais dire "armoire" et non pas portes^^ ce sont des miroirs à la place de l'armoire..

    RépondreSupprimer