mardi 21 mai 2013

Insaisissable : Ne M'échappe Pas de Tahereh Mafi

Informations :
Auteur : Tahereh Mafi
Titre VO : Shatter Me, book 2 : Unravel Me
Saga : Insaisissable
Edition : Michel Lafon Jeunesse
453 pages
16,95€

Quatrième de Couverture : 
Réchappée des griffes du terrible Warner, Juliette trouve pour la première fois la force de se battre et de rêver à un avenir avec Adam, celui qu’elle croyait avoir perdu pour toujours. Mais Warner n’a pas l’intention d’abandonner sa proie.
De retour à la base, tout en se remettant de sa blessure presque fatale, le fils du dictateur, Warner, doit contrôler ses soldats et réprimer toute forme de rébellion dans le secteur qu’il dirige. Toujours aussi obsédé par la fuite de Juliette, il veut avant tout la retrouver, quoi qu’il lui en coûte. Il n’a pas non plus oublié ceux qui ont permis l’évasion de la jeune fille, Adam et Kenji, à qui il compte bien faire payer cher leur trahison.
Mais quand le Commandant Suprême, le père de Warner, arrive pour corriger les erreurs de son fils, il est clair que le sort de Juliette ne lui tient pas tant à cœur. Warner ne peut pourtant pas courir le risque de perdre celle qu’il considère comme la clef de voûte de son plan de victoire secret…"


Mon Avis : 
Le premier tome m'avais déçue, je m'attendais à mieux concernant ce livre que tout le monde encensait. Certes, la plume est jolie, mais ça ne fait pas tout un récit. J'ai donné une deuxième chance à cette trilogie avec le deuxième tome qui n'a pourtant pas répondu à toute mes questions malgré que l'auteur me disait qu'on en saurait plus sur le monde dystopique. 

Au niveau de l'intrigue c'est déjà un peu mieux, d'autres personnages entrent dans la danse et l'enjeu final est important. Tous nos personnages sont dans une course contre la montre mais ne le savent pas encore. Le danger guette. Le danger Rôde. J'ai mieux apprécié ce deuxième tome par rapport au premier car c'était une véritable ouverture sur le monde de Juliette. Même si l'ouverture est limitée, on en sait davantage. Le premier était une mise en place à vous rendre claustrophobe. Etant donné que tout est du point de Juliette, il était logique qu'on en sache pas des masses sur ce qu'il s'est passé dans le monde quand elle a été incarcérée. 
D'où mon attente, je voulais absolument savoir ce qui s'était passé. Mais je n'ai pas été totalement satisfaite. L'auteur reste en surface concernant l'historique dystopique du monde auquel elle a initié ses lecteurs. On en sait davantage mais il manque un grand bout pour dire de comprendre comment cette tyranie qui semble s'être étendue à la terre entière. Le pourquoi du comment reste un gros point d'interrogation auquel je crains ne jamais avoir de réponses. Du coup, j'ai zappé ce détail qui pour moi était la plus belle promesse que j'attendais au tournant pour me tourner vers les personnages et leur enjeu monstrueux. A partir de ce moment, j'ai déjà un peu mieux apprécié ma lecture mais un autre point noir est du coup venu s'ajouter à la promesse non tenue de l'univers qui aurait dû être complété. Je n'en boude pas pour autant ma lecture qui m'a pressée le coeur sur la fin. je sais que je devrais, du coup, lire sous un autre angle : celui de l'objectif de Juliette. 
En somme c'est en demi-teinte que je ressors de ma lecture. Je m'attendais à bien mieux, mieux construit et une Juliette plus fort et plus ouverte. Ce troisième tome sera celui de tous les espoirs.

Dans ce tome-ci on retrouve une Juliette qui se doit de se découvrir afin d'appréhender l'étendue de son pouvoir qui se manifeste de manière incontrôlée. Mais elle est aussi censée s'ouvrir aux autres et là le bas blesse. On retrouve une Juliette fermée et apeurée qui de par cette réaction fera forcément peur aux autres vu qu'elle ne donne à personne l'occasion de la connaître. A un moment cette mise à l'écart auto-subie est un peu fatigante. Mais le plus fatigant reste tout de même son égocentrisme. Elle ne pense qu'à elle et pour elle. Elle se laisse submerger par les émotions pour finir par penser et regretter pour un bon moment et se plaindre intérieurement. C'est fatigant ma petite Juliette. La fin du livre laisse espérer une jeune femme plus forte et plus décidée que jamais. Mais je ne vais pas me faire de faux espoir. 
Mon coup de coeur c'est Kenji (épouse-moi toi et ton humour pourri êtes l'homme presque parfait pour moi), qu'est-ce que j'aurais voulu le connaître un peu plus. Pétillant, de l'humour et un caractère bien trempé résume ce personnage haut en couleur qui sait jouer de sa personnalité pour rendre le sourire à n'importe qui, même à Juliette (si si).

Je pense que j'en attendais bien trop de ce livre. D'où ma demi déception. Mais je crois que même outre mes attentes par rapport à mon entrevue avec l'auteur, je n'aurais pas été satisfaite du décors dystopique. C'est un sous-genre tellement à part qu'il peut presque s'avérer de l'historique s'il est bien traité en profondeur, ce qui le rend exigeant à mes yeux. Mais je sais à quoi m'attendre pour le troisième tome et sais où je dois fermer les yeux concernant les détails. Outre ça et Juliette, j'ai apprécié ma lecture, c'est le paradoxe. Mais si on enlève Juliette il n'y a plus d'Insaisissable ... du coup, je compose comme je peux. Meilleur que le premier, mais pas exceptionnel non plus.

4 commentaires:

  1. Bonjour,

    Moi, je suis véritablement conquise par cet univers!!
    J'ai, d'ailleurs, une préférence pour le premier Tome!!
    Vivement la suite!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello !
      En fait il n'y a pas vraiment d'univers, c'est plus un contexte. C'est ça que je reproche à l'auteur. Car elle nous balance des infos sans pour autant nous expliquer le pourquoi du comment. Et c'est justement là que c'est important en dystopie ...
      Pour moi le dernier sera décisif, mais l'engouement est avant tout dû à la plume de l'auteur car si on retire ça, la trilogie ne connaîtrait pas un tel engouement ....

      Supprimer
  2. Il faut vraiment que je m’achète le tome 1

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est à découvrir, ne fusse que pour la plume :)

      Supprimer