jeudi 8 août 2013

Hantée : Un Mal Souterrain de Maureen Johnson

Informations :
Auteur : Maureen Johnson
Titre VO : Shades of London, book 2 : Madness underneath
Saga : Hantée
Edition : Michel Lafon
335 pages
15,95€

Quatrième de Couverture :
Les fantômes hantent Londres. Une équipe spéciale, les Ombres, est chargée de contrôler ceux qui sèment le chaos. Constituée d’agents ayant frôlé la mort, elle est à jamais liée à l’au-delà. Depuis qu’elle a vaincu L’Éventreur et découvert sa véritable identité, Aurora est sous le choc : elle est capable d’exorciser par le simple toucher les revenants de l’au-delà dont un démon a pris possession. Et lorsqu’une vague de morts inexpliquées marque son retour à Londres, elle décide de mener l’enquête, soutenue par les Ombres. Rapidement, elle doit se rendre à l’évidence : un esprit sombre et malfaiteur est à l’oeuvre. Elle et son équipe vont le poursuivre sans relâche. La traque ne fait que commencer. ÉCHAPPER À L’INVISIBLE

Mon Avis :
J'avais aimé le premier tome de cette trilogie mais certaines choses m'avaient un peu dérangées parce qu'elles relevaient davantage du cliché que du fait. Et ça, ça me dérange très fort, parce que ce qui était évoqué est assez loin de la vérité réelle de la vie vraie ...

Aurora l'a échappée belle dans le premier tome ! Elle n'est pas épargnée mais le second tome n'est pas mal dans le genre non plus. Dès le début, nous sommes emporté par le mal être de Rory. Ce qui s'est passé précédemment l'a affecté, du moins c'est que tout le monde semble penser. Mais à vrai dire elle en profite un peu et ne souhaite que de retourner en cours et reprendre contact avec ses chers amis ... 
Ce deuxième tome est plus rythmé. Tout s'enchaîne tel un engrenage et dans la rapidité de la situation Rory ne voit pas les choses clairement. Elle est prise au piège tel un lapin et son choix sera également sa perte. A l'instar du premier tome, il n'est plus concentré sur Rory et ses clichés américains dont l'auteur était friande. On entre au coeur de l'action. 
Je ne vous cache pas l'avoir préféré. Sur la fin mon coeur s'emballait, il palpitait au gré des mésaventures de notre jeune héroïne. On se laisse emporter, on se laisse avoir et pourtant rien ne nous laisse penser une telle fin. Etant donné l'univers particulier de la trilogie, il m'est difficile de vous en dire davantage. Sachant que la fin du premier tome est également la clé de ce second tome, je ne peux pas vous en dire davantage. Mais suivre Rory dans ce deuxième tome était prenant et palpitant. Pour ce qui est de la fin on ne la voit pas arriver et c'est un coup au coeur, parce que mine de rien on s'attache à ces personnages. Une tome bien meilleur que son prédécesseur, à n'en pas douter ! 

Je ne vais pas faire une déclaration d'amour à Rory mais on en est pas loin. Elle a rangé son habit d'emmerdeuse, ou plutôt son costume est tout indiqué dans ce second tome. Sa faculté à mener les gens en bateau avec sa manière de raconter sa vie va la mener droit dans le mur. Parce qu'à force de raconter tout et n'importe quoi faut savoir s'en souvenir de toutes les versions qu'elle offre aux gens. Et avec une psychologue qui guette son évolution c'est un peu jouer avec le feu de lui raconter des histoires. Mais en même temps elle ne peut rien lui raconter (moi non plus d'ailleurs...). Rory évolue, elle ne se laisse pas départir de la situation et ne rêve que de retourner sur le champs de bataille ... Combative, courageuse et responsable, voilà telle qu'on la retrouve ! 

Bon par contre je suis moins fan de la fin qui m'a arraché un petit cri de désespoir. On s'attache aux personnages et l'auteur est cruelle. Donc cliffhanger monstrueux. Horrible. J'ai aimé le rythme de ce second opus. Plus court, mais également et surtout plus prenant ! Je n'attends qu'une chose, la suite.

3 commentaires:

  1. Aah, j'aimerais beaucoup lire le premier tome... sauf que ce n'est pas le seul livre que j'aimerais lire ! ^^

    RépondreSupprimer
  2. C'est rassurant, s'il est plus prenant que le 1er, que j'ai trouvé un peu longuet, surtout au début.

    RépondreSupprimer